Bien choisir ses matériels et équipements de protection contre l’amiante

Les EPI sont classés en trois catégories :

• Les équipements de travail couvrant les risques mineurs (classe I)
• Les équipements de protection spécifique pour les risques importants (classe II)
• Les équipements de sécurité (classe III) pour les risques graves à effets irréversibles ou mortels.

Zoom sur la protection respiratoire

Les niveaux de protection apportés par les appareils de protection respiratoire se traduisent par différents coefficients qui correspondent aux niveaux d’étanchéité :

• Le facteur de protection nominal (FPN), calculé d’après la fuite totale vers l’intérieur de l’appareil de protection respiratoire fixé par les normes de protection respiratoire*.
• Le facteur de protection assigné (FPA) – niveau de protection attendu en situation de travail pour 95 % des opérateurs formés au port des appareils de protection respiratoire et utilisant correctement, après contrôle, un appareil bien entretenu et bien ajusté*.
• Les situations de travail ayant servi à la détermination des FPA diffèrent d’un organisme à l’autre, les activités professionnelles, les contaminants mesurés, les concentrations et le panel de modèles pour un type d’appareil, ne sont pas les mêmes.
Ces éléments sont à l’origine de la disparité observée entre les valeurs de FPA pour un appareil de protection respiratoire donné*.
• Les FPA permettent de donner une vision plus réaliste de la protection et donc, une meilleure sécurité pour l’utilisateur. Aujourd’hui, il n’existe aucune valeur harmonisée de FPA au niveau européen*.